• Marie Deschene

Comment faire des photos de soirées


Maintenant que la soirée familiale de l'année est passée, c'est le temps de se préparer à fêter avec les amis le nouvel an !!!

Vous allez donc prendre des photos de soirée, en basse lumière. Voici un article qui vous guidera un peu dans cette nouveauté qui vous amusera je l'espère autant que moi.

Tout d'abord, sachez que je vais autant vous parler de photo artistique que de photo classique.

1. ÉQUIPEMENT

Vous aurez besoin de :

  • votre appareil photo : plus pratique quand on veut faire des photos ;

  • vos deux mains : pour être stable, collez vos coudes sur vous et pivotez tout le haut de votre corps au lieu des bras uniquement ;

  • un flash portatif : pour l'amour de la photo, n'utilisez JAMAIS votre flash intégré ;

  • patience : vous allez prendre plus d'une photo, je vous le garantis ;

  • éventuellement d'un trépied : si vous ne faites pas confiance à vos bras et pour plus de possibilités, mais ce n'est pas une obligation, le rendu est différent.

BONUS : afin de ne pas tomber en panne de piles prévoyez-en plus car ça part très vite !

2. STYLE CLASSIQUE

Dépendamment de la lumière, il faudra très probablement sortir votre flash portatif.

Mais pas toujours voici donc différents exemples avec ou sans flash.

Avec flash

Voici les spécificités (gauche) :

Canon EOS 5D Mark II

F/2.8

1/60 secondes

ISO-2000

Distance focale 70mm

Voici les spécificités (dessous) :

Canon EOS 5D Mark II

F/2.8

1/60 secondes

ISO-2000

Distance focale 37mm

Sans flash

Si j'avais mis le flash sur cette photo, mon premier plan aurait été très blanc et j'aurai perdu l'effet des lumières sur le visage du marié.

Voici les spécificités :

Canon EOS 5D Mark II

F/2.8

1/160 secondes

ISO-4000

Distance focale 42mm

Si j'avais utilisé le flash ici, le même problème se serait posé à moi. Les têtes au premier plan auraient été illuminées, mais mon sujet (les femmes sur scène) non. De plus, elles sont déjà dans la lumière, il n'est donc pas nécessaire de les flasher.

Voici les spécificités :

Canon EOS 5D Mark II

F/2.8

1/60 secondes

ISO-2000

Distance focale 55mm

3. STYLE ARTISTIQUE

Il est donc possible de s'amuser avec le temps et l'effet qu'il a sur les photos, on parle alors de light painting. Le fait de baisser la vitesse d'obturation (ex. : 1/15 sec, 1 sec, etc.), permet à la lumière de laisser une trace, c'est comme si le film était au ralenti, c'est pour ça qu'il y a une traînée.

Il n'est pas nécessaire de laisser une longue période de temps, tout dépend de l'environnement (beaucoup ou peu de lumière), de la vitesse du sujet (statique ou il marche) et de l'effet escompté (très flou ou presque pas). Plus l'exposition est longue, plus l'humain deviendra un spectre, une masse et aura moins de détails.

Je pense que vous aurez compris qu'il sera à vous d'essayer car chaque cas est différent. Dans un même espace, avec une lumière similaire, les conditions ne seront pas les mêmes.

Voici un exemple : dans un même restaurant, j'avais un sujet semi-statique à gauche et un serveur actif à droite, ma vitesse a donc évolué. À gauche je l'ai beaucoup baissé car je voulais que l'humain soit là, mais pas qu'il soit reconnaissable. Si j'avais laissé la même vitesse pour celle de droite, je n'aurai tout simplement pas eu le serveur dans ma photo, il aurait été trop rapide pour être capté par mon appareil.

Voici les spécificités (gauche) : Voici les spécificités (droite) :

Canon EOS 5D Mark II Canon EOS 5D Mark II

F/8 F/2.8

1.3 secondes 1/15 secondes

ISO-100 ISO-200

Distance focale 24mm Distance focale 24mm

Pour une version encore plus imaginaire, je vous présente deux photos prises de soir, sans flash.

Pour celles ci-dessous, vous avez besoin de vos coudes plaquaient contre votre corps (vous ne pouvez pas utiliser le trépied), voici pourquoi...

Avec cette première photo, intitulée "Les mariés fantômes", j'ai collé mes coudes contre mon corps, je suis restée plusieurs secondes dans la même position (en comptant car j'avais mon temps d'exposition à 30 secondes) puis j'ai bougé de gauche à droite en allant un peu vers le haut. Tous ces mouvements ont donné les traînées que l'on voit et le fait d'être restée au début nous donne l'occasion de visualiser les humains. Si j'avais bougé pendant les 30 secondes, je n'aurais eu aucun humain sur ma photo.

Voici les spécificités :

Canon EOS 600D

F/5.6

30 secondes

ISO-100

Distance focale 26mm

Pour cette photo qui a été prise dans la rue, ma vitesse était plus rapide car ma quantité de lumière était suffisante puisque mon sujet était les lumières de la rue.

J'ai bougé pour avoir cette traînée, sinon, ça aurait été des points flous, rien de plus.

C'est après la prise que j'ai remarqué qu'il y avait un homme qui marchait et j'ai appelé cette photo "Pluie de lumières".

Voici les spécificités :

Canon EOS 600D

F/2.8

1/5 secondes

ISO-100

Distance focale 116mm

Vous aurez compris que la photo est un jeu et tout est prétexte à être immortalisé selon moi.

Partagez avec nous vos photos expérimentales !

#conseils #lumière #lightpainting #photo #soirées #technique

89 vues